EcritureS
UnPetitPapier

Les mots sont une voie de transformation à part entière. Ils sont l’interface entre la vie intérieure et la vie extérieure.
En ouvrant UnPetitPapier, je me place au service du Verbe, pour participer à la mémoire collective, dans cette époque charnière qui appelle l’humanité à dépasser son ego sous peine d’autodestruction.

A l’heure de l’instantanéité numérique, de l’apparence reine, de l’image marketée et volatile, j’ai envie de me saisir de ma bonne vieille plume d’artisan, et de façonner les récits qui élèvent l’âme plutôt que de l’asservir. Voilà comment …

Les mots se sont naturellement installés au cœur de ma pratique professionnelle de psychanalyse et d’accompagnement des transformations humaines. L’intimité de la relation thérapeutique favorise l’émergence d’une parole juste, susceptible de souligner le caractère unique d’un vécu, de révéler la profondeur d’un ressenti, d’éclairer le chaos d’une relation.
Chacun de nous, chaque enfant blessé en nous, aspire secrètement à sentir compris vraiment, vu avec acuité et sensibilité, accueilli, enfin, dans sa vérité la plus nue. J’aime dire qu’un des fabuleux enjeux de cette vie est « d’être vu complètement et d’être aimé quand même ! »

Modalités :
• Processus de groupe : Passer du Rôle à la Parole. 1 jour par mois.
• Processus individuel de 6 séances

Sur un plan individuel, en tant que témoin privilégiée des circonvolutions humaines, je rêve que chacun puisse un jour regarder son parcours et celui de l’autre avec un œil gourmand et aimant. Car il n’y a pas de petite vie. L’existence est pour chacun un mystère, une quête, un parcours initiatique dont les méandres ont une portée universelle.
Sur un plan collectif, depuis deux ans, les repères extérieurs, connus, sont constamment bouleversés, désarçonnant les uns, épuisant les autres : il nous appartient de reprendre le fil de l’histoire, et de nous créer des repères intérieurs, sur lesquels prendre appui ensemble, dans nos environnements professionnels ou associatifs. Nous avons à réécrire ce qui est de l’ordre du sacré dans nos écosystèmes. Il est temps d’enraciner notre futur collectif dans nos récits, humains, profonds, vivants.

Modalités :
• Création de portrait sensible
• Coécriture de portraits d’équipe
• Récit collectif de la transformation d’un collectif (entreprise, direction, équipe…)

J’ai arpenté les couloirs et salles de réunion, j’ai traversé les sites de production, j’ai poussé les portes de tant d’entreprises, j’ai accompagné les dirigeants et leurs équipes. Suffisamment pour voir, un pied dedans, un pied dehors, les récits qui se tissaient. Les drames, les passions, les rebondissements. L’âpreté des échecs. La complexité des transformations. Les pics de tensions, le découragement. Les fusions et les amputations.
Corps vivant, l’histoire d’une entreprise constitue une grande part de son capital immatériel. C’est cette histoire singulière, pétrie de valeurs et de spécificités culturelles, que les anciens préservent et les nouveaux fécondent. Pour tous, se sentir partie prenante du tricotage à l’œuvre est source de fierté. Une manière d’avoir eu un jour, plus qu’un rôle, une place.

• Donner à voir la profondeur du dirigeant

Ce qui manque souvent aux prises de parole, aux présentations des porteurs de projet, c’est le lien intime, vivant, entre la dynamique intérieure, pétrie d’histoire personnelle, d’inconscient, de valeurs, de blessures, de rêves, et la projection d’une vision. En quoi le projet s’enracine-t-il dans l’histoire du créateur ? En quoi est-il une réponse unique à un vécu très singulier ? Derrière quel étendard intérieur l’orateur place-t-il ses mots ?
Le contexte indiquera s’il est opportun de divulguer ou non la racine intime. Mais s’y être relié en conscience apporte à l’orateur une puissance remarquable et une profondeur unique. Le propos, même brillant, n’est plus hors sol, mais le fruit d’une alchimie inédite.

• Révéler la vérité de l’entreprise

Au plan de l’entreprise, d’un service, d’une équipe, l’époque, vérolée de fake, vient questionner notre capacité à assumer de partager sans fard la réalité de l’épopée en cours. Oser amener la lumière dans les coulisses d’un succès qui se cherche, car rien ne se bâtit sans erreurs, sans glissades, sans doute. Ni portrait historique figé, ni fable marketée, il s’agit de capter le vécu intime de l’entreprise traduit par ses acteurs au fil de l’eau, pour que s’agrège, page après page, l’histoire commune.

Contactez-moi pour établir un devis sur mesure en réponse à votre contexte

« On ne grandit pas pour soi »

enfants joyeux

« Dans un monde sans poésie, les rossignols se mettraient à roter”

Emil Cioran

«Laisser glisser Papier glacé    Les sentiments Papier collant» 

Serge Gainsbourg

  

Les mots sont des planches jetées sur un abîme,
avec lesquels on traverse l’espace d’une pensée,
et qui souffrent le passage et non point la station.

Paul Valéry

Les textes...

Ces textes sont une réponse à l’invitation, que je lance à chacun, à tendre l’oreille, la plume et l’objectif, vers les clapotis de nos âmes et à témoigner avec poésie des échos du monde en nous, dans l’urgence donner voix à l’essentiel.

Sur cette page, se mêlent des thématiques, des styles d’écriture et des auteurs différents. Les textes ont été recueillis de trois façons différentes : en accompagnement individuel ou en accompagnement d’une équipe en entreprise, ou lors des rencontres UnPetitPapier. 

Retrouvez les prochaines dates dans l’agenda et l’ensemble des textes publiés dans le blog EcritureS.