Frédérique Petit

Accompagnement de la croissance intérieure

Coaching - Séminaires - Conférences

82 rue Alphonse Mercier – 59800 LILLE

Consultations sur rendez-vous - Tél. : 06 59 58 93 31

Edgar Morin : Double logique

(...) Tout sujet humain porte en lui une double logique : une logique égocentrique, qui le met littéralement au centre de son monde, et qui conduit au "moi d'abord" ; une logique du "nous", c'est-à-dire du besoin d'amour et de communauté qui apparaît chez le nouveau-né et va se développer dans la famille, les groupes d'appartenance, les partis, la patrie. Nous sommes dans une civilisation où se sont dégradées les anciennes solidarités, où la logique égocentrique s'est surdéveloppée et où la logique du "nous" collectif s'est "sous-développée". Edgar Morin, Le Monde, 1er janvier 2013

Françoise Dolto : psychanalyse femme âgée

A une femme âgée qui se demandait s'il était bien de son âge d'entreprendre une psychanalyse, Françoise Dolto répondait : « Il vaut mieux mourir vivante que mourir morte ! »

Paul Valéry

« Les gens sont différents par ce qu'ils montrent et égaux par ce qu'ils cachent ». Paul Valéry

Dalai Lama

On a demandé au Dalai Lama :
"Qu'est-ce qui vous surprend le plus dans l'humanité ? "
Il répondit : "Les hommes qui ruinent leur santé pour gagner de l'argent et qui, ensuite, dépensent cet argent pour retrouver la santé. A penser trop anxieusement au futur, ils en oublient le présent au point qu'ils finissent par ne vivre ni au présent, ni au futur. Ils vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir, et meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu. »

Jean-Paul Sartre

Ce qui est important n'est pas ce qu'on a fait de nous, mais ce que nous faisons de ce qu'on a fait de nous » Jean-Paul Sartre

Jeremy Rifkin

"L'éveil du sens de l'identité personnelle, née de la différenciation, est crucial pour le développement et l'expansion de l'empathie. Plus le moi s'individualise et se développe, plus nous prenons conscience de notre existence unique, finie et mortelle, de notre solitude existentielle, des mille défis auxquels nous nous heurtons dans notre lutte pour être et pour nous épanouir. Ce sont ces sentiments existentiels qui nous permettent d'entrer en empathie avec ceux, très proches, qu'éprouvent les autres » Jeremy RIFKIN

Jerry Dunson

« Quand vous en aurez marre d'en avoir marre d'en avoir marre, alors vous changerez quelque chose. » Jerry Dunson

Michel Serres

« Le seul acte intellectuel authentique, c'est l'invention » Michel Serres, Petite Poucette

Dalai Lama

On a demandé au Dalai Lama :
"Qu'est-ce qui vous surprend le plus dans l'humanité ? "
Il répondit : "Les hommes qui ruinent leur santé pour gagner de l'argent et qui, ensuite, dépensent cet argent pour retrouver la santé. A penser trop anxieusement au futur, ils en oublient le présent au point qu'ils finissent par ne vivre ni au présent, ni au futur. Ils vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir, et meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu.

Alexandre Jollien

« Prenez soin de votre corps comme si c'était celui de votre enfant » Alexandre Jollien

Thierry Janssen : Accompagner autrui

« Accompagner autrui, ce n'est pas l'emmener là où nous voulons, c'est cheminer avec lui dans la direction où il est capable d'aller ». Thierry Janssen, Confession d'un homme en quête de cohérence

Thierry Janssen : Conscience

« Lorsqu'on n'a pas effectué un travail de conscience sur soi-même, on a tendance à accuser les autres de son propre mal-être. » Thierry Janssen

Thierry Janssen : Essentiel

« Mais qu'est ce qui est essentiel ? Manger pour se nourrir, boire pour se désaltérer, dormir pour se reposer, avoir du temps pour se ressourcer, de l'espace pour bouger, de la chaleur pour se réchauffer, des liens avec d'autres humains pour se sentir en sécurité, pour aimer et être aimé. Vivre simplement, doucement, gentiment, sans  autres craintes que celles justifiées par de réels dangers, en faisant confiance à soi, aux autres et à la vie, dans le respect de soi, des autres et de la vie. » Thierry Janssen, Confession d'un homme en quête de cohérence

Thierry Janssen : jugement

Ce n'est pas le jugement d'autrui qu'il faut redouter, mais bien celui que l'on porte sur soi-même. Thierry Jansen

Thierry Janssens : Essence

« Dès que je pers ma connexion avec ce qui fait mon Essence, je sens la vie qui me quitte ; mon corps se tend, ma pensée se ferme, je me rigidifie, mon humeur s'obscurcit, mes peurs réapparaissent, mes défenses se réactivent, je me protège, je cherche à manipuler et à contrôler, je me sépare des autres. Dès que je me reconnecte à mon Essence, je sens la vie qui m'envahit ; mon corps se détend, ma pensée s'ouvre, je me décontracte, je me fluidifie comme l'eau qui fait la vie, mon humeur se réjouit, j'éprouve une joie qui surgit sans raison particulière, mes peurs font place à la confiance, je retrouve la foi en moi et en la vie, je suis rempli d'espoir, tout me paraît avoir un sens, je me sens relié aux autres. Je repère alors dans mon environnement ce qui est propice à l'expression de ce qui m'est essentiel ; je suis attiré par des personnes qui peuvent conspirer avec moi à ce projet et, en retour, ces personnes sont attirées par moi, car elles et moi dégageons les signaux de l'Essence. Ne dit-on pas que qui se ressemble s'assemble ? » Thierry Janssen

Vaclav Havel : Espoir

« Avoir l'espoir ce n'est pas forcément croire que les choses vont se produire bien, c'est croire que les choses auront du sens ». Vaclav Havel

Elie Humbert

« Ma vie s'est accrue à la mesure de ce que j'ai perdu » Elie Humbert