theatre
Écoutez

Je suis beaufitude égarée chez les esthètes

Je suis beaufitude égarée chez les esthètes,

Endimanchée genre bobo,

Vernissée de paillettes de savoirs,

J’usurpe à grosses mailles l’élégance des salons France Culture.

Je suis causerie dans le micro sans y être invitée.

De ma parole effrontée, je fends les bienséances mutiques.

Je fais un casse sur le droit à créer.

Je prends ma place sous les projecteurs,

Je flirte avec les velours rouges des théâtres.

Initiatrice d’un art dont j’ignore les codes,

Je suis audace fébrile du nouveau.

 

Frédérique Petit. Décembre 2018

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Défiler vers le haut