Mourir vivants !

Une dame âgée de 80 ans demande à la psychanalyste Françoise Dolto : Madame Dolto, à quoi pourrait bien me servir d’entamer, à mon âge, une psychanalyse ? 
Françoise Dolto lui répondit : « Il vaut mieux mourir vivant que mort ! »

Mais c’est quoi, être vivant ?

Être vivant, ce n’est ni un acquis ni un constat biologique.
C’est une attitude, une quête, une décision. 

Être vivant, c’est la promesse d’une conscience qui s’élève pas à pas, au rythme des dialogues intérieurs et des rencontres vraies avec l’Autre.

Il y a une grandeur, une dignité et une responsabilité à vivre vraiment : celle d’œuvrer, infatigable artisan, à incarner l’essentiel. La poésie, la littérature, la psychanalyse, les sagesses du monde, offrent à l’humanité des chemins d’évolution. Elles révèlent les saveurs oubliées d’une vie libre de ses artifices.

Il n’est jamais trop tard pour partir à la rencontre de son âme.
Il n’est jamais trop tôt non plus. 

 

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Défiler vers le haut